Estampille 52, création & fabrication de mobilier sur-mesure

Adrien Ancel, ébéniste créateur installé au Viaduc des arts, nous parle de son atelier « Estampille 52 » et de son expérimentation avec la startup Hopfab.

 

Quelle est l’origine d’Estampille 52 ?

Après avoir eu une carrière dans la banque jusqu’en 2008, j’ai décidé de changer de vie et de m’orienter vers l’artisanat d’art. Ce tournant est le fruit d’un ras-le-bol et d’un bilan de compétence qui m’a fait prendre conscience que j’étais fait pour un métier manuel.  J’ai donc suivi une formation en menuiserie et ébénisterie puis complété celle-ci par un stage chez les ébénistes du Faubourg Saint-Antoine. En 2011,  j’ai enfin créé mon atelier Estampille 52 au Viaduc des arts !

 

Que proposez-vous dans votre atelier ?

Dans mon atelier, j’essaie d’associer savoir-faire artisanal et technologie de pointe, pour proposer des créations modernes, simples et élégantes. Tous nos dessins sont d’abord réalisés à la main puis traduits sur ordinateurs pour programmer les découpes réalisées par machine numérique. Chaque création est ensuite finalisée à la main : assemblage, ponçage, cirage…

 

Pourquoi avoir choisi de tester la solution Hopfab ?

Hopfab est un site pour découvrir et acheter simplement du mobilier artisanal et sur-mesure. Leur mission est de développer des outils pour fédérer la communauté des artisans et offrir au grand public un point d’accès unique à une offre de meubles complète et flexible. Adhérer à la solution Hopfab était une évidence, celle-ci me permettait d’être référencé, de me faire connaitre et de gagner du temps au niveau communication. C’est un vrai travail qu’Hopfab fait pour nous.

***

En savoir plus sur Estampille 52 :

Viaduc des arts, 91 avenue Daumesnil, 75012 Paris

 ©Hopfab et ©NicolasScordia