Sape & Co, haut lieu de la Sape à Paris

Sape & Co, haut lieu de la Sape à Paris

Aujourd’hui, on rencontre Jocelyn Armel, alias Le Bachelor, le fondateur de la marque Connivences et de la boutique Sape & Co. Une vraie star du quartier Château Rouge !

Pour commencer, qu’est-ce que la « Sape » ?

La SAPE est un acronyme pour Société des Ambianceurs et des Personnes Élégantes, il s’agit d’une mode vestimentaire et même d’un art de vivre qui est né au Congo, à Brazzaville. On peut dire que c’est le dandysme revisité par les africains.  Quand on parle de la SAPE ou bien de la sapologie, on parle d’une véritable sous-culture avec ses propres valeurs.

Qu’est-ce que vous proposez chez Sape & Co ?

Dans cette boutique, il y a beaucoup d’articles de ma propre marque Connivences (ils représentent environ 95% de la boutique). L’idée derrière mes collections est de montrer qu’il n’y a pas de couleurs dites féminines ou  masculines, il y a juste des couleurs tout court. Je trouve que la plupart des créateurs de SAPE font des choses belles et intéressantes, mais le côté transgressif reste souvent absent. Mon but est de montrer que les couleurs dites acidulées peuvent être aussi belles que le bleu marine ou le noir.

Et puis, j’ai envie de convaincre que dans un look il ne faut pas se contenter d’une seule touche colorée comme une chemise ou un pantalon,  il faut parfois oser mixer plusieurs couleurs / motifs, même si ce n’est pas évident !

Pourquoi avez-vous décidé d’ouvrir cette boutique à Château Rouge ?

A l’origine, ça a été un pur hasard. Dans le local de cette boutique,ma mère possédait un restaurant qu’elle m’a cédé, alors que j’avais déjà l’intention de créer ma propre boutique. Au départ, c’était un peu difficile, mais il faut se battre pour ses rêves. En plus, on est ici dans la rue de Panama, le Panama, ça fait penser aux couleurs, au soleil, et dans le langage courant, le gens utilisent Paname pour dire Paris… Je me suis dit que c’était le destin d’être installé ici, et j’ai réussi progressivement à faire les choses que je voulais.

Et vous aimez bien le quartier ?

Je dis souvent que le quartier de Château Rouge est la République Africaine de France, la plus grande communauté africaine du pays, il y a une très bonne ambiance ici ! Pour cela, il faut remercier d’abord la Ville de Paris  pour tout ce qu’elle a fait, ainsi que la Mairie du 18e arrondissement qui nous a donné beaucoup de visibilité ainsi qu’aux autres commerçants du quartier. En effet,  la boutique attire beaucoup l’attention de touristes  et d’associations qui viennent découvrir ce qu’est la SAPE.

Vos clients sont des habitants du quartier ?

Pas forcément. On a beaucoup de jeunes dans ce quartier qui s’intéressent à la mode et qui viennent ici, mais on a également beaucoup de clients qui viennent d’ailleurs, de Paris ou d’autres villes, parce que c’est une boutique bien connue parmi les amateurs de la SAPE. Bien sûr, au départ on a eu surtout une clientèle d’origine africaine, mais elle se diversifie de plus en plus, et c’est un plaisir : on est heureux de recevoir tout le monde, toutes les nationalités, classes sociales et âges. On a comme projet d’élargir notre collection avec des modèles pour les femmes, et peut-être d’ouvrir une autre boutique bientôt !

 

Sape & Co, 10 rue de Panama, Paris 18e