[Expérimentation CoSto] 3 utilisateurs de l’appli Laburo témoignent

[Expérimentation CoSto] 3 utilisateurs de l’appli Laburo témoignent


Laburo est la startup qui avait été retenue pour la deuxième expérimentation CoSto de l’année 2017. Cette application permet de réserver à distance une place dans un espace de coworking (dans des espaces de coworking traditionnels mais également dans des commerces de proximité) et de savoir qui d’autre y travaille au même moment.

Nous avons interrogé trois utilisateurs de l’application mobile Laburo, réunis dans l’un de ces espaces de coworking atypiques,  la Librairie des PUF  dans le 6ème, locataire de la SEMAEST.

 

> De nouvelles formes d’emploi

Didier Detample est informaticien dans un grand groupe bancaire français qui autorise ses salariés à effectuer du télétravail 2 jours par semaine.  Didier est adepte de cette formule depuis deux ans.

Les deux autres sont à leur compte. Jessica Kozlowski  est une ‘’business backer’’,  « c’est un nouveau concept qui associe du coaching et du consulting pour les métiers de la création. Quand le talent a besoin de gestion, je les accompagne ».  Elle se rend dans un espace de coworking trois jours par semaine en moyenne.

Geoffrey Lorre est  co-fondateur de « Test my app ». Il travaille en coworking depuis le début de cette aventure il y a 10 mois, à fréquence totalement variable, de 0 à 100% de son temps de travail selon les mois.

 

> Le télétravail plébiscité

Didier, le seul salarié parmi ces trois interviewés, vante le télétravail comme « un équilibre de vie. Actuellement, je suis obligé de me rendre à Saint-Quentin-en-Yvelines, en banlieue parisienne, pour aller travailler, alors la possibilité de travailler en coworking et de pouvoir se soulager des transports en commun m’a vraiment plu ». 

La principale motivation des coworkers interrogés est  le plaisir de rencontrer de nouvelles personnes, de créer du réseau.

 Pour Didier, cela va même plus loin : « Travailler dans ces espaces me permet d’observer les usages et les usagers de demain ».

 

> Une tendance à fréquenter différents espaces de coworking

Didier change d’espace de coworking toutes les ½ journées : « Je pars le matin, je réserve mon espace de coworking, je profite de ma pause-déjeuner pour m’aérer, bouger et découvrir un deuxième espace de coworking l’après-midi ».

Les deux autres préfèrent se rendre dans un espace de coworking habituel  facile d’accès depuis chez eux mais  cela ne les empêche pas d’en fréquenter d’autres, évoquant la rencontre de clients ou le goût du changement comme Didier.

 

> Et l’application Laburo, qu’en pensez-vous ?

Didier et Goeffrey ont fait la connaissance d’Angel Talamona, le fondateur de Laburo, lors de l’inauguration d’un nouvel espace de coworking à Beaubourg.  Ils ont été convaincus par l’application.

Didier : « Angel m’a montré l’appli et expliqué qu’elle était en relation avec les profils LinkedIn. Cela me permet de découvrir qui fait quoi dans les espaces de coworking dans lesquels je travaille ». Geoffrey : «J’ai téléchargé le soir même l’appli et je l’utilise régulièrement depuis (…) C’est un gros poids en moins, parce que ça évite la recherche d’espace de coworking sur internet. Et puis on a accès à des promotions qui sont très intéressantes ».  

Jessica a quant à elle découvert l’appli dans son espace de coworking habituel, « grâce au réseau créé dans ces espaces. (…) Je m’y suis intéressée pour avoir plus de flexibilité encore que celle que  j’avais.  (…) Avec Laburo, Je gagne beaucoup de temps en déplacements. J’essaye de prendre RDV avec  les clients dans un endroit à proximité que Laburo me propose ».

 

 

> Utilisez- vous la fonctionnalité de mise en réseau que propose l’application LABURO ?

Jessica s’y est mise depuis peu : « Effectivement c’est intéressant pour nous  dans cette dynamique de rencontrer des gens et de créer des synergies, de pouvoir le faire directement depuis l’application ».

Geoffrey ne l’a pas encore utilisé  «mais c’est une possibilité très attrayante, car dans l’entrepreneuriat, on a clairement besoin de réseau. Pouvoir voir qui est dans l’espace de coworking, ceux avec qui on pourrait  avoir des affinités, à la fois personnelle et professionnelle, c’est une excellente option ». »

Didier en est un fervent adepte pour des raisons  professionnelles bien plus larges que la simple création de réseau: « C’est vital pour nous de savoir et de découvrir les autres dans leurs professions, afin de trouver d’autres profils auxquels nous ne pensons pas forcément pour l’usage informatique et notamment bancaire ».

 

> En conclusion, que vous apporte l’application Laburo ?

Jessica : « Laburo  me propose des lieux atypiques.  Cela me permet de sortir un peu mes clients de leur quotidien et d’avoir avec eux une discussion décomplexée. Et encore une fois, ça nous permet de trouver des lieux de RDV pratiques et ça nous fait gagner du temps ».

Geoffrey : « Ça m’apporte ce réseau qui est extrêmement crucial, surtout quand on crée une entreprise. C’est agréable de retrouver des gens régulièrement, qui sont également dans le monde de l’entreprenariat et qui font face aux mêmes problématiques que nous ».

Didier : « Cela m’apporte une ouverture vers des usagers auxquels je n’aurais pas pensé pour notamment améliorer notre système d’information en pleine révolution par rapport à cette nouvelle génération ».

 

>> Télécharger Laburo <<