Maison Bohème, la boutique qui vous met du bohème au cœur

En parcourant le quartier entre Pelleport et Saint-Fargeau (20e arr.), nous avons été attirés par cette « Maison Bohème ». Sa propriétaire, Cécile,  nous y a accueilli chaleureusement et nous a fait découvrir les lieux.

 
Quelle est l’histoire de votre boutique ?

J’ai toujours été une grande passionnée de décoration et de création. J’avais une toute autre vie avant d’ouvrir cette boutique mais ce que je faisais ne me convenait plus, je suis donc revenue à ma passion première, aux activités manuelles et notamment au tricot. Avec la naissance de mes enfants, mes créations se sont décuplées et j’y ai vu une évidence.  Alors, je me suis lancée !

 

 

 

 

 

Qu’est-ce qu’on y trouve ?

Au départ, c’était principalement un magasin de laine, de mercerie tendance pour dépoussiérer le côté vieillot de la mercerie. Et au fil du temps, j’ai remarqué que mes clients étaient férus des choses faites mains. Lassés d’avoir les mêmes vêtements que tout le monde, ils sont à la recherche de LA pièce tendance et unique. J’ai donc commencé à vendre mes créations et celles de jeunes créateurs textiles en éditions limitées ou pièces uniques.

On y trouve aussi de la vaisselle, de la déco, tous les matériaux de base pour le tricot et le DIY, des choses chinées. Le fait de recycler, de pouvoir donner une seconde vie à des objets, c’est quelque chose que j’aime valoriser auprès de mes clients.

 « Tous les produits qu’on trouve dans la boutique sont des coups de cœur. J’essaye de proposer du fait-main français et abordable. »

Je propose également des ateliers de tricot et crochet ainsi que des ateliers animés par des créateurs extérieurs. Ce sont toujours des moments de partage, d’échange, de convivialité.

 

Pourquoi avoir choisi comme nom de boutique « Maison Bohème » ?

Je me suis toujours sentie hors cadre, en marge de ce qu’il se passait. J’ai toujours eu l’esprit bohème. Je voulais aussi créer un espace où l’on se sente comme à la maison, un endroit chaleureux et accueillant. J’ai beaucoup de clients qui viennent et restent un moment. Nous discutons de tricot, de santé, d’alimentation, nous échangeons des conseils autour d’un petit thé… comme avec un membre de son entourage !

Je voulais vraiment faire de cette boutique un lieu alternatif, hybride, coloré, qui reflète ma personnalité et ma positivité.

 
Pourquoi ce quartier  ?

J’y habite depuis décembre 2004. J’aime énormément ce quartier et je voulais absolument ouvrir ma boutique ici. Ce quartier, c’est comme un petit village. On se connait quasiment tous. On partage l’envie de le faire vivre, de le rendre meilleur, de le dynamiser … alors, voilà ! Je n’ai pas tergiversé longtemps.

 

 

Que pensez-vous du commerce de proximité ?

C’est important pour tout le monde d’avoir conscience que les commerces de proximité, ce sont des richesses de quartier. Je pense que c’est presque un besoin vital. Dans ces petits commerces, on a le droit de se poser, de prendre notre temps, de discuter… Ce sont des parenthèses de bonheur. Et ici, les habitants sont très demandeurs de ce type de commerces.

 

> Maison Bohème, 15 rue du Surmelin, Paris 20e
Facebook