Atelier Bertille Ameline : reliure, restauration et papeterie dans le 19e arr.

Atelier Bertille Ameline : reliure, restauration et papeterie dans le 19e arr.

Bertille Ameline nous a accueillis dans son atelier de reliure d’art au 83 rue de Crimée dans le 19ème arrondissement et nous a parlé de son métier.

 

Présentez-nous votre activité.

J’effectue plusieurs types de reliure : de la plus accessible dite courante, par exemple le livre de cuisine de votre grand-mère ou votre roman favori, à la plus travaillée dite luxe en passant par la professionnelle. La reliure de luxe permet de travailler chaque page, de passer plus de temps sur chaque étape de la reliure. Dans tous les cas, il faut généralement accepter que l’ouvrage soit transformé car la reliure passe souvent par la destruction ou la transformation du livre originel.

Je travaille aussi sur des reliures de conservation avec les professionnels ou sur des objets de conditionnement (boîtes, étuis, chemises…) lorsque le livre est trop abimé pour faire une belle reliure.

L’objet de travail est toujours le même, le livre, seule la technique change.

Je fais également de la papeterie en parallèle afin d’explorer l’univers du livre dans sa globalité.

 

Pourquoi ou comment êtes-vous devenue relieuse ?

J’ai d’abord voulu devenir architecte… mais en fait ce que j’aimais par-dessus tous c’était fabriquer mes propres carnets ! J’ai alors suivi un CAP de relieur puis un Brevet des Métiers d’Art pour devenir Artisan relieur.

J’ai débuté dans la reliure industrielle avant de partir deux ans en Italie chez un artisan relieur. Je travaillais alors comme façonnière, je faisais les premières étapes moins nobles et le relieur principal s’occupait des finitions. Puis je suis rentrée en France pour faire de la restauration. J’ai ensuite eu la chance de récupérer cet atelier de reliure déjà existant, clé en main, avec le matériel et la clientèle.

L’objet livre me fascine… chaque livre a sa propre histoire 

Qu’est-ce qui vous passionne le plus dans votre métier ?

Ce que j’aime dans cette activité, c’est qu’on reproduit un geste, on perpétue une façon de faire. On reproduit une méthode ancienne mais avec des matériaux, des outils et des techniques innovantes et modernes. J’aime l’idée de reproduire un geste à l’infini pour atteindre la perfection du mouvement, un angle du poignet peut ainsi faire toute la différence.

Enfin, l’objet livre me fascine tant pour son contenu que son contenant. On apprend continuellement, car chaque livre a son histoire !

 

83 rue de Crimée, Paris 19e
Du mardi au samedi sur rendez-vous
Instagram